sara

PSYCHOLOGIE ET ACOUSTIQUE

L'impacte acoustique de bureaux, restaurants, cafés et établissements publics en général reste toujours un sujet actuel aussi bien pour le bruit produit à l'intérieur et diffusé à l'extérieur que pour celui produit à l'intérieur et entendu par les clients du local.
Qui est-ce qui n'a jamais éprouvé la mauvaise sensation d'un fort bruit de fond, dans un restaurant, qui ne permet pas d'entamer une tranquille discussion avec ses propres commensaux?
Ou de devoir affronter au bureau un travail de concentration et être souvent distrait par les communications reçues par les autres collègues ou par diverses conversations?
L'acoustique est, en général, l'un des éléments auxquels les propriétaires d'entreprises, cafés, restaurants, salles de gymnastique, cinéma ou établissements publiques ne font pas trop d'attention, insouciants du fait que le bruit peut causer de la gêne au client, qui ne retournera probablement plus, et au personnel même du local qui, obligé à travailler longtemps dans un milieu bruyant, manifestera sans aucun doute une réduction de la productivité, désaffection et stress.
Plus souvent de ce que l'on croit, une intervention de correction acoustique peut améliorer de façon substantielle la viabilité d'un milieu fermé, en le transformant un lieu extrêmement confortable de ce point de vue.
La juste acoustique d'un établissement publique a comme effet celui d'augmenter le nombre de clients, favorisant la fréquentation, le confort et le séjour au bénéfice de la rentabilité.
Un établissement spacieux avec parois et plafonds complètement lisses risque de devenir une boîte de réverbération acoustique insoutenable, c'est-à-dire un grondement des bruits provoqués par assiettes, voix, pas, coups de téléphone, etc...
Abbiamo interpellato Mirko Mazzoli, psicologo e psicoterapeuta, per capire realmente sul piano pratico e nello specifico quali sono gli effetti che un ambiente di lavoro o di svago rumoroso provocano sul nostro organismo.
Il dottor Mazzoli è specializzato nella psicologia biosistemica, che si avvale delle ricerche scientifiche fatte dal punto di vista neurolgico e neurofisiologico e prende in considerazione  come eventi esterni o stimoli che provengono da organi sensoriali abbiano ripercussioni sulla nostra vita relazionale o sul vissuto interno di piacere, di stress, di ipervigilanza o di rilassamento.
Studi scientifici hanno dimostrato che in locali rumorosi di vario genere (call center, mense, uffici), vengono attivate inconsciamente nell' organismo delle reazioni neurovegetative fra cui: l'ipervigilanza, l'orientamento degli occhi verso uno stimolo acustico predominante, un aumento della frequenza cardiaca e sul ritmo respiratorio; mentre in ambienti silenziosi e confortevoli il soggetto si sente sicuro e sereno.
In ambito ristorativo è stato dimostrato che mangiare in locali rumorosi con parecchio riverbero sonoro fa gustare poco il pasto e il gusto risulta inficiato.

L'udito è il senso che si sviluppa per primo durante i nove mesi di gestazione ed è il secondo in ordine di importanza dopo la vista, ma a differenza di quest'ultimo è ineludibile, infatti non si può scegliere di non sentire un rumore.
Vivere, lavorare, mangiare in un ambiente rumoroso abbassa la qualità della percezione soggettiva di sicurezza e del piacere che vengono inequivocabilmente influenzate e danneggiate, scatenando reazioni automatiche del nostro sistema nervoso centrale quali stress, e disagio psico-fisico.

Passare la maggior parte del tempo di una giornata in ambienti acusticamente performanti è quindi un prerequisito, scientificamente provato, per una migliore qualità della vita e per un ancoraggio positivo a quei luoghi, che vede effetti diretti quali: migliore concentrazione e produttività, maggiore benessere psico.fisico e un miglioramento delle relazioni interpersonali.

Dott. mirko MAzzoli

Laureato in Psicologia, specializzato in Psicoterapia Biosistemica.

Lavora da diversi anni nel settore della Psicologia dello Sport e della Preparazione Mentale sportiva.Opera come Psicologo dello Sport con diverse Federazioni; segue squadre, atleti e tecnici di varie discipline. Docente FIN (Federazione Italiana Nuoto).

Autore di pubblicazioni nell’ambito della Psicologia dello Sport in età evolutiva tra cui:
- Mazzoli, M., in Cristofori, S., Giommi, R.. (2009). Il Benessere nelle Emozioni - Cap. 15, 203, 207.
- La Biosistemica in ambito sportivo. La Meridiana.Mazzoli, M., in Cicognani, D., Zauli, I. Orlandi, M (2011). Metodo Giovani. Stilgraf Editrice.

Di seguito alcune realtà nelle quali collabora:Lavora con atleti e tecnici di livello internazionali.Cesena Calcio – Settore giovanile professionistico.F.M.I. - Federazione Motociclistica Italiana per il Team Italia.AUSL di Ravenna. 2002 – 2012. Centro Salute Mentale di Faenza.Membro del Direttivo A.I.P.S. (Associazione Italiana Psicologia dello Sport).Università di Medicina e Chirurgia di Bologna, Facoltà di Fisioterapista sede di Imola, docente per la materia di “Traumatologia e riabilitazione del paziente sportivo”.

PSYCHOLOGIE ET ACOUSTIQUE

L'impacte acoustique de bureaux, restaurants, cafés et établissements publics en général reste toujours un sujet actuel aussi bien pour le bruit produit à l'intérieur et diffusé à l'extérieur que pour celui produit à l'intérieur et entendu par les clients du local.
Qui est-ce qui n'a jamais éprouvé la mauvaise sensation d'un fort bruit de fond, dans un restaurant, qui ne permet pas d'entamer une tranquille discussion avec ses propres commensaux?
Ou de devoir affronter au bureau un travail de concentration et être souvent distrait par les communications reçues par les autres collègues ou par diverses conversations?
L'acoustique est, en général, l'un des éléments auxquels les propriétaires d'entreprises, cafés, restaurants, salles de gymnastique, cinéma ou établissements publiques ne font pas trop d'attention, insouciants du fait que le bruit peut causer de la gêne au client, qui ne retournera probablement plus, et au personnel même du local qui, obligé à travailler longtemps dans un milieu bruyant, manifestera sans aucun doute une réduction de la productivité, désaffection et stress.
Plus souvent de ce que l'on croit, une intervention de correction acoustique peut améliorer de façon substantielle la viabilité d'un milieu fermé, en le transformant un lieu extrêmement confortable de ce point de vue.
La juste acoustique d'un établissement publique a comme effet celui d'augmenter le nombre de clients, favorisant la fréquentation, le confort et le séjour au bénéfice de la rentabilité.
Un établissement spacieux avec parois et plafonds complètement lisses risque de devenir une boîte de réverbération acoustique insoutenable, c'est-à-dire un grondement des bruits provoqués par assiettes, voix, pas, coups de téléphone, etc...

psYCHOLOGIE eT acOUSTIQUE

L'impacte acoustique de bureaux, restaurants, cafés et établissements publics en général reste toujours un sujet actuel aussi bien pour le bruit produit à l'intérieur et diffusé à l'extérieur que pour celui produit à l'intérieur et entendu par les clients du local.
Qui est-ce qui n'a jamais éprouvé la mauvaise sensation d'un fort bruit de fond, dans un restaurant, qui ne permet pas d'entamer une tranquille discussion avec ses propres commensaux?
Ou de devoir affronter au bureau un travail de concentration et être souvent distrait par les communications reçues par les autres collègues ou par diverses conversations?
L'acoustique est, en général, l'un des éléments auxquels les propriétaires d'entreprises, cafés, restaurants, salles de gymnastique, cinéma ou établissements publiques ne font pas trop d'attention, insouciants du fait que le bruit peut causer de la gêne au client, qui ne retournera probablement plus, et au personnel même du local qui, obligé à travailler longtemps dans un milieu bruyant, manifestera sans aucun doute une réduction de la productivité, désaffection et stress.
Plus souvent de ce que l'on croit, une intervention de correction acoustique peut améliorer de façon substantielle la viabilité d'un milieu fermé, en le transformant un lieu extrêmement confortable de ce point de vue.
La juste acoustique d'un établissement publique a comme effet celui d'augmenter le nombre de clients, favorisant la fréquentation, le confort et le séjour au bénéfice de la rentabilité.
Un établissement spacieux avec parois et plafonds complètement lisses risque de devenir une boîte de réverbération acoustique insoutenable, c'est-à-dire un grondement des bruits provoqués par assiettes, voix, pas, coups de téléphone, etc...
Abbiamo interpellato Mirko Mazzoli, psicologo e psicoterapeuta, per capire realmente sul piano pratico e nello specifico quali sono gli effetti che un ambiente di lavoro o di svago rumoroso provocano sul nostro organismo.
Il dottor Mazzoli è specializzato nella psicologia biosistemica, che si avvale delle ricerche scientifiche fatte dal punto di vista neurolgico e neurofisiologico e prende in considerazione  come eventi esterni o stimoli che provengono da organi sensoriali abbiano ripercussioni sulla nostra vita relazionale o sul vissuto interno di piacere, di stress, di ipervigilanza o di rilassamento.
Studi scientifici hanno dimostrato che in locali rumorosi di vario genere (call center, mense, uffici), vengono attivate inconsciamente nell' organismo delle reazioni neurovegetative fra cui: l'ipervigilanza, l'orientamento degli occhi verso uno stimolo acustico predominante, un aumento della frequenza cardiaca e sul ritmo respiratorio; mentre in ambienti silenziosi e confortevoli il soggetto si sente sicuro e sereno.
In ambito ristorativo è stato dimostrato che mangiare in locali rumorosi con parecchio riverbero sonoro fa gustare poco il pasto e il gusto risulta inficiato.

L'udito è il senso che si sviluppa per primo durante i nove mesi di gestazione ed è il secondo in ordine di importanza dopo la vista, ma a differenza di quest'ultimo è ineludibile, infatti non si può scegliere di non sentire un rumore.
Vivere, lavorare, mangiare in un ambiente rumoroso abbassa la qualità della percezione soggettiva di sicurezza e del piacere che vengono inequivocabilmente influenzate e danneggiate, scatenando reazioni automatiche del nostro sistema nervoso centrale quali stress, e disagio psico-fisico.

Passare la maggior parte del tempo di una giornata in ambienti acusticamente performanti è quindi un prerequisito, scientificamente provato, per una migliore qualità della vita e per un ancoraggio positivo a quei luoghi, che vede effetti diretti quali: migliore concentrazione e produttività, maggiore benessere psico.fisico e un miglioramento delle relazioni interpersonali.
Nous avons consulté Mirko Mazzoli, psychologue et psychothérapeute, pour comprendre spécifiquement et dans la pratique quels sont les effets qu'un milieu de travail ou de distraction bruyant provoquent sur notre organisme.
Le docteur Mazzoli, c'est un spécialiste de la psychologie biosystémique, qui se sert des recherches scientifiques faites du point de vue neurologique et neurophysiologique et prend en consideration les répercussions que les événements ou les stimulus provenant par les organes sensoriels ont sur notre vie sociale ou sur notre façon de vivre le plaisir, le stress, l'hypervigilance ou la relaxation.
Plusieurs études scientifiques ont montré que, dans les établissements bruyants (call center, cantines, bureaux), on active inconsciemment dans l'organisme des réactions neurovégétatives comme l'hypervigilance, l'orientation des yeux envers une source sonore prédominante, une augmentation de la fréquence cardiaque et du rythme respiratoire; alors que dans les milieux silencieux et confortables le sujet se ressent sûr et serein.
Dans le cadre de la restauration, on a démontré que manger dans des établissements bruyants avec une réverbération sonore forte ne fait pas savourer le repas et le goût résulte invalidé.

L'ouïe est le premier sens qui se développe pendant les neuf mois de gestation et c'est le deuxième par ordre d'importance après la vue, mais la différence principale par rapport à cette dernière, c'est qu'on ne peut pas choisir de ne pas entendre le bruit.
Vivre, travailler, manger dans un milieu bruyant baisse la qualité de la perception subjective de la sécurité et du plaisir, qui sont inévitablement influencés et endommagés, en déclenchant réactions automatiques de notre système nerveux centrale comme stress et gêne psychologique et physique.

Passer la plupart du temps dans des milieux acoustiquement performants est donc un prérequis, scientifiquement prouvé, pour une qualité de vie meilleure et pour un ancrage positif à ces lieux-là, qui provoque des effets directs comme: concentration et productivité meilleures, majeur bien-être psychologique et physique et une amélioration des relations interpersonnelles.

Dott. mirko MAzzoli

Laureato in Psicologia, specializzato in Psicoterapia Biosistemica.

Lavora da diversi anni nel settore della Psicologia dello Sport e della Preparazione Mentale sportiva.Opera come Psicologo dello Sport con diverse Federazioni; segue squadre, atleti e tecnici di varie discipline. Docente FIN (Federazione Italiana Nuoto).

Autore di pubblicazioni nell’ambito della Psicologia dello Sport in età evolutiva tra cui:
- Mazzoli, M., in Cristofori, S., Giommi, R.. (2009). Il Benessere nelle Emozioni - Cap. 15, 203, 207.
- La Biosistemica in ambito sportivo. La Meridiana.Mazzoli, M., in Cicognani, D., Zauli, I. Orlandi, M (2011). Metodo Giovani. Stilgraf Editrice.

Di seguito alcune realtà nelle quali collabora:Lavora con atleti e tecnici di livello internazionali.Cesena Calcio – Settore giovanile professionistico.F.M.I. - Federazione Motociclistica Italiana per il Team Italia.AUSL di Ravenna. 2002 – 2012. Centro Salute Mentale di Faenza.Membro del Direttivo A.I.P.S. (Associazione Italiana Psicologia dello Sport).Università di Medicina e Chirurgia di Bologna, Facoltà di Fisioterapista sede di Imola, docente per la materia di “Traumatologia e riabilitazione del paziente sportivo”.

DOCTEUR mirko MAzzoli

Diplômé en Psychologie, spécialiste de Psychologie Biosystémique.

Il travaille depuis plusieurs années dans le secteur de la Psychologie du Sport et de la Préparation Mentale sportive. Il collabore comme Psychologue du sport avec plusieurs Fédérations; il suit équipes, athlètes et techniciens de diverses disciplines. Enseignant FIN (Fédération Italienne Natation).

Auteur de publications dans le cadre de la Psychologie du Sport chez les enfants et les adolescents comme:
- Mazzoli, M., in Cristofori, S., Giommi, R.. (2009). Il Benessere nelle Emozioni - Chap. 15, 203, 207.
- La Biosistemica in ambito sportivo. La Meridiana.Mazzoli, M., in Cicognani, D., Zauli, I. Orlandi, M (2011). Metodo Giovani. Stilgraf Editrice.

De suite, quelques-unes des réalités dans lesquelles il collabore: il travaille avec athlètes et techniciens de niveau international. Cesena football - Secteur juvénile professionnel. F.M.I. - pour l'équipe Italie AUSL de Ravenna. 2002 – 2012. C.S.M. de Faïence. Membre A.I.P.S. Professeur chez la faculté de physiothérapie de Boulogne.
Privacy and Cookies Policy